Voir le texte
Masquer le Texte

Le Chateau

 

Le Château

 

Dans les contes de fée, il y a toujours une princesse et un château…

Ici, sur les hauteurs de Chateauneuf-du-Pape, Anne-Charlotte Mélia Bachas n’est pas une princesse comme les autres. Elle est issue d’une lignée de vignerons de talents qui, comme son père Charles avant elle, n’ont de cesse d’exprimer la singularité de leur terroir dans des vins au tempérament unique. Il faut dire qu’au milieu des galets tiédis par le soleil de Provence, la famille Mélia se sent pousser des racines depuis maintenant 4 générations.

Quant au château, il se sent bien seul dans cette appellation plus habituée aux Mas qu’aux demeures cossues. Véritable merveille d’architecture, il a été bâti juste à côté de la source qui donne son nom au domaine. En effet, la légende veut que les loups du Mont Ventoux, après être descendus dans la plaine, venaient s’abreuver ici. La Font du Loup veut en réalité dire la Fontaine des Loups.

Si les loups sont partis depuis bien longtemps, le château est toujours là, et Anne-Charlotte continue à perpétuer le savoir-faire de sa famille. Depuis le conte de fée continue et notre princesse chateauneuvoise (ou castel-papale, c’est au choix) a trouvé Laurent, son prince charmant. Pour les yeux de sa belle, il n’a pas hésité à troquer son noble cheval contre un robuste tracteur viticole. Bien sûr ils vivent heureux, et on déjà trois beaux enfants !

 

Le Vignoble

 

Là encore, l’originalité est au rendez-vous : alors que le vignoble de Chateauneuf-du-Pape est l’un des plus morcelés de France, les 20 hectares sur lesquels s’étend le domaine de la Font du Loup sont d’un seul tenant. Cette configuration géographique apporte une belle unité à la palette d’arômes que déploient les vins du château.

Quand à leur singulière finesse qui ne cesse de surprendre, millésime après millésime, elle est due à un sol composé essentiellement de sable, là ou les galets règnent habituellement sans partage. En effet, d’un point de vue technique, le sable n’est normalement pas propice au développement de la vigne car il retient mal l’eau. Mais à la Font du Loup, en plus de la fameuse source qui faisait descendre les loups du Mont Ventoux, on trouve une importante nappe phréatique à seulement 50 mètres sous terre. Grenache, Syrah, et autres mourvèdres n’ont ainsi jamais soif, ou plutôt jute assez pour affiner leurs parfums.

Enfin, l’orientation Nord-est, l’altitude d’environ 110 mètres et le Mistral font du domaine l’un des endroits les plus frais de l’appellation, avec une maturation lente des raisins.